handcrafted1

Puisqu’il faut bien revenir un jour…

Au commencement était la page blanche. Celle qu’on ne sait jamais trop comment commencer. C’est vrai, les premiers mots sont toujours les plus compliqués à poser, mais cette page-là était particulièrement vicieuse. Elle ne voulait pas se laisser faire. Elle ne voulait pas se noircir. Sur le clavier, mes doigts tapaient frénétiquement une suite de…